Les chips, alliées indispensables du grignotage

les ventes de chips sont peu influencées par le prix.
Les ventes de chips sont peu influencées par le prix. © Photomontage JDN /Telemarket / Thinkstock

Les ventes de chips sont sans doute plus influencées par la météo que par les hausses de prix. Qui se passe en effet du paquet de chips pour le pique-nique ? Irremplaçables et peu chères, elles font partie des achats occasionnels pour lesquels le prix n'est pas vraiment scruté. Entre 2008 et 2009 par exemple, le prix des chips a augmenté de 2,4% et dans le même temps les ventes par unité ont grimpé de 4,9%.

Enfin, la forte notoriété des marques sur ce marché n'incite guère le consommateur à pinailler sur les prix.