10e : la charcuterie fraîche, moins 1,8 point de parts de marché

charcuterie fraîche
Charcuterie fraîche © Photomontage JDN / Tjall / Fotolia.com

La charcuterie fraîche (pâtés, andouillettes, mortadelle, jambon cuit, saucisses...) est le plus gros marché étudié dans ce dossier : il représente 309,5 millions d'euros pour l'ensemble de la grande distribution. Avec des sommes pareilles, les mauvais pas ne pardonnent pas. Une baisse de 1,8% de parts de marché pour le hard discount et c'est 4 millions d'euros en moins à la fin de l'année. Ce type d'enseignes a d'ailleurs perdu des parts de marché dans l'ensemble du rayon traiteur.

 Ventes en 2009