Le Costa Rica, le refuge des retraités américains

La violation du secret bancaire est un délit pénal au Costa Rica. © Nathalie Maucarre

"Le Costa Rica, c'est la nouvelle destination des classes moyennes riches américaines", assure Warren de Rajewicz, l'auteur du Guide des nouveaux paradis fiscaux. Ce pays d'Amérique centrale offre il est vrai à la fois un cadre de vie sympathique, mais aussi et surtout un régime fiscal très favorable : on n'y paie pas d'impôts à condition de justifier de revenus mensuels supérieur à 5 000 dollars ou bien d'une rente à vie.

La fiscalité est aussi accueillante pour les entreprises, puisque les sociétés immatriculées au Costa Rica ne sont taxées ni sur leurs opérations menées à l'étranger ni sur leurs dividendes. Qui plus est, il n'y a aucune obligation de publicité.