Tarification comportementale : quelles sont les offres des assureurs auto ?

Peu d'assureurs français se sont encore lancés dans la tarification comportementale car son impact sur la réduction des sinistres n'a pas encore été prouvé, selon notre partenaire Xerfi.

La connectivité des véhicules ouvre la voie à la personnalisation des offres dans l'assurance automobile : assistance à la conduite, automatisation de la gestion des sinistres, sécurisation et prévention, mais aussi personnalisation de la tarification.

Dans ce dernier domaine, deux modèles ont émergé, décrypte Xerfi dans son étude sur les dispositifs connectés dans l'assurance : des offres "pay as you drive", en fonction de l'usage effectif (kilomètres parcourus, horaires de conduite, types de route…) et des offres "pay how you drive", qui modulent les avantages en fonction de données comportementales de conduite (accélérations et freinages, prises de virage…), lancées à partir de 2014 grâce à des objets connectés permettant de mesurer ces données.

Trois assureurs français se sont positionnés sur ce créneau, avec les offres Allianz Conduite connectée, Youdrive, et Amaguiz Road Coach. Si elles sont encore peu nombreuses, c'est que la mesure d'impact de ces dispositifs sur les sinistres est très difficile à obtenir et que leur bénéfice n'a pas encore été prouvé. Les freins juridiques, eux, se sont estompés depuis que la CNIL a assoupli ses règles sur le sujet.

Comparaison des offres d'Allianz et de YouDrive. © Xerfi

Pour permettre aux assureurs de développer ce type d'offres de tarification comportementale, les constructeurs automobiles et les géants du mobile deviennent de nouveaux intermédiaires privilégiés qui permettent de collecter les données de conduite.

Dispositif des collectes de données de conduite. © Xerfi

L'étude "Les dispositifs connectés dans l'assurance" est publiée par Xerfi, éditeur indépendant d'études économiques sectorielles.

ALLIANZ / IoT