Aux origines de la crise

un ouvrier dans une centrale électrique en 1924.
Un ouvrier dans une centrale électrique en 1924. © National Archives

1929 : les Etats-Unis viennent de connaitre plus de dix années de forte croissance après la victoire de 1918. La production industrielle a bondi de 50 % entre 1921 et 1929. Mais l'économie américaine est parsemée de failles. La principale est le "crédit d'action" qui permet à la population d'emprunter pour pouvoir investir en bourse. Dans l'enthousiasme des années 20, ces emprunts se multiplient jusqu'à devenir excessifs. La croissance des cours de bourses dépasse bientôt celle de la production elle-même. L'argent est investi en bourse au lieu de se diriger vers l'économie "réelle". Alors que la production industrielle commence à décliner au début de l'année 1929, l'indice Dow Jones (représentant les 30 meilleures entreprises américaines) bat des records au-delà de 380 points. 


 Crise financière : les clés pour comprendre