L'Europe contaminée

soupe populaire pour chômeurs à ivry, en 1934.
Soupe populaire pour chômeurs à Ivry, en 1934. © Roger Viollet

En raison du poids des Etats-Unis, qui représentaient 45 % de la production industrielle mondiale, la crise de 1929 se propage à l'ensemble des économies occidentales. Pour tenter de sortir de la débâcle, les banques américaines récupèrent leurs capitaux investis en Europe. Dès 1931, le Creditansalt, la plus grande banque autrichienne doit se déclarer en faillite. L'Allemagne voit sa Danat Bank elle aussi sombrer. La Livre sterling est quant à elle dévaluée le 21 septembre 1931 provoquant un bouleversement du système monétaire mondial basé sur l'or-étalon. En France la Banque nationale de crédit, ou encore Citroën, feront faillite. Les conséquences sont les mêmes qu'aux USA : fin 1932, on atteint 6 millions de chômeurs en Allemagne, 3 millions en Grande-Bretagne et 900 000 en France. 


 Crise financière : les clés pour comprendre