En première ligne face à la crise, Natixis a vu son action s'effondrer

le cours de natixis depuis 2003.
Le cours de Natixis depuis 2003. © JDN

Le 2 mars l'action de la banque de financement et d'investissement des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires tombait pour la première fois de sa courte histoire sous le seuil symbolique de l'euro. La banque paie les frais de la crise. Elle a dû isoler 56 milliards d'euros d'actifs lrisqués. Les petits porteurs sont remontés. Ils avaient investi 19,55 euros par action en 2006, ils n'ont plus grand chose entre les mains. En 2008, Natixis a perdu 2,8 milliards d'euros.