Plombé par sa dette, l'action Charter ne vaut quasiment rien

le cours de charter communications depuis 2003.
Le cours de Charter Communications depuis 2003. © JDN

Au 31 décembre 2008, le troisième opérateur de câble américain, Charter Communications, avait accumulé 21,66 milliards de dollars de dettes. Un énorme boulet aggravé par la crise qui a contraint la société reprise par le cofondateur de Microsoft, Paul Allen, à se mettre sous contrôle judiciaire. Une décision qui a dégradé un peu plus le cours de l'action, proche de 0. C'est que Charter a enregistré une croissance extrêmement rapide en multipliant les acquisitions par emprunts.