Lyon : de 3% de baisse à 3% de hausse des prix

A Lyon, on compte 1,5 acquéreur pour un vendeur immobilier en février 2016. © Alexi TAUZIN - Fotoliacom
Lyon est, après Nantes, la ville à l'indicateur de tension immobilière le plus élevé en février 2016 parmi les 20 communes les plus peuplées de France. On dénombre en effet 1,5 acquéreur pour un vendeur dans la ville lumière. De quoi permettre aux prix immobiliers de se stabiliser dans les six prochains mois. L'évolution du prix de la pierre lyonnaise devrait ainsi se situer entre -3% et +3% d'ici août 2016.
  • Prix au 1er février 2016 : 3 218 €
  • Estimation au 1er août 2016 : entre 3 121 et 3 315 €