Immobilier : 12 défauts qui peuvent rebuter les acheteurs

Quand elles ne bloquent pas carrément la vente, certaines caractéristiques inhérentes aux biens immobiliers entraînent une décote à laquelle les vendeurs doivent savoir consentir.

L'attachement que les vendeurs éprouvent pour le logement qu'ils ont occupé est bien souvent pour beaucoup dans leur refus obstiné de baisser son prix de vente alors même que celle-ci tarde à se concrétiser. Difficile aussi pour eux de renoncer à une éventuelle plus-value alors qu'ils ont parfois acheté lorsque les prix immobiliers étaient au plus haut. Pourtant, certains biens présentent des défauts qui, s'ils ne bloquent pas la vente, sont de nature à entraîner une décote, pouvant aller jusqu'à 20% dans certains cas.

Existence d'un vis-à-vis, nuisances sonores, situation du bien au rez-de-chaussée d'un immeuble ou en étage élevé sans ascenseur constituent autant de points négatifs pour la vente. Pour en dresser une liste exhaustive, le JDN a interrogé plusieurs experts immobiliers : Eric Allouche, directeur exécutif du réseau d'agences immobilières Era, Marc Gédoux, à la tête du promoteur Pierre Etoile et Sébastien de Lafond, cofondateur et président du site d'informations immobilières MeilleursAgents. Les voici. Cliquez sur l'intitulé pour connaître la décote qu'ils supposent.

 

Et aussi

 

Prix immobiliers