... et l'assurance emprunteur

L'assurance emprunteur est une carte à sortir pour négocier le crédit. © 123RF/Ammentorp
"L'erreur du débutant, c'est de ne pas se préoccuper de l'assurance emprunteur", précise Cécile Roquelaure, directrice des études chez Empruntis.
Elle est généralement obligatoire. Elle prend le relais des remboursements cas de problème : baisse de revenus à cause d'un arrêt de travail, invalidité, décès.
L'assurance est un élément "stratégique" de la négociation. Il est possible de prendre celle proposée par la banque qui accorde le prêt ou d'en souscrire une autre chez un assureur. Faire jouer la concurrence permet "d'obtenir le meilleur tarif, mais aussi les meilleures garanties en fonction de sa situation pour se protéger correctement".