La solvabilité de la demande se dégrade

source : observatoire crédit logement/csa.
Source : Observatoire Crédit Logement/CSA. © JDN

Entre le 3e trimestre 2011 et le 2e trimestre 2012, la solvabilité des ménages, c'est-à-dire leur capacité à honorer leurs mensualités compte tenu de leurs revenus, s'est dégradée de 5%. Or, pour que les transactions reprennent, la demande doit être solvable : les ménages ne sont pas censés se lancer dans des opérations immobilières qu'ils ne peuvent financer ou, en tout cas, les banques doivent en théorie les en empêcher. Côté taux d'intérêt, il serait difficile de faire mieux. Seule issue : la correction des prix. La récente amélioration de la solvabilité de la demande correspond d'ailleurs à la baisse des prix amorcée en 2012.