Un des châteaux de François Ier

la cour du château de villers-cotterêts.
La cour du château de Villers-Cotterêts. © Smily

Curiosité historique, la Ville de Paris, via son Bureau d'aide sociale, est propriétaire du château de Villers-Cotterêts dans l'Aisne. Celui là même où François Ier signa la célèbre ordonnance institutionnalisant l'usage du français. Dépôt de mendicité gérée par la préfecture de Paris depuis 1819, le château est devenu une maison de retraite gratuite pour les assistés parisiens. Il a accueilli jusqu'à 1 800 pensionnaires. Aujourd'hui, cette maison de retraite singulière n'en a plus que 60. Et il semble acquis qu'elle quitte les lieux, mal entretenu et en piteux état pour s'installer... à Villers-Cotterêts dans un établissement flambant neuf. Mais le projet ne parle pas du transfert de propriété. La restauration du château s'annonce déjà comme un gouffre financier.