Carte : la France, un pays de propriétaires ?

Taux de propriétaire Dans l'Hexagone, le taux de propriétaires s'établit à 57,7% en 2010. Mais de fortes disparités existent entre les départements.

Difficile de s'offrir quatre murs et un toit dans un pays où le prix de la pierre augmente plus vite que les salaires. En France, le prix de l'immobilier a été multiplié par 2,5 entre 1975 et 2011 alors que, dans le même temps, le revenu disponible des ménages n'a, lui, progressé que de 61%. En 2010, seuls 57,7% des ménages occupaient une résidence dont ils étaient propriétaires. Une fois n'est pas coutume, les Français sont mieux lotis que leurs voisins allemands. De l'autre côté du Rhin, le pourcentage de propriétaires plafonne à 53,2% en 2010. En revanche, il s'établit à 68% en Suède.

Comme en 2009, les départements qui affichent les taux de propriétaires les plus faibles en 2010 se situent en Ile-de-France, une zone où le marché immobilier est particulièrement tendu en raison de la faiblesse de l'offre de biens disponibles. Une fois encore, Paris arrive en tête de ce triste classement : seuls 33,1% des Parisiens vivent dans des logements qui leur appartiennent. Pas étonnant : dans la capitale, les revenus nets mensuels du candidat à la propriété s'élèvent en moyenne à 8 449 euros par foyer en 2013, selon une récente étude menée par le courtier Empruntis. C'est deux fois plus que l'emprunteur type à l'échelle nationale. La Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine figurent respectivement en 2e et 3e position des départements aux plus bas taux de propriétaires. Seul département d'outre-mer où les propriétaires sont minoritaires, la Guyane arrive en quatrième position.

Au contraire, les départements où les plus forts taux de propriétaires ont été observés en 2010 sont la Vendée (72,1%), la Creuse (71,4) et les Côtes-d'Armor (70%). Il faut dire que la Creuse fait partie des territoires dans lesquels le prix de la pierre est particulièrement bas. En novembre 2013, c'est même dans ce département du Limousin que le prix moyen du mètre carré est le plus faible, à 883 euros, selon MeilleursAgents.com.

Infographie