Pétrochimie : METabolic remplace le pétrole par des bactéries

15% des produits chimiques (solvants, peintures, détergents...) seront bientôt
15% des produits chimiques (solvants, peintures, détergents...) seront bientôt fabriqués à partir de ressources renouvelables. © Sandra Cunningham - Fotolia.com

L'industrie chimique se trouve en première ligne de la raréfaction annoncée du pétrole : la grande majorité de ses produits est en effet fabriquées à partir de ses dérivés. Du coup, les industriels de la chimie française se sont engagés à utiliser 15% de ressources végétales dans leurs produits d'ici 2017.

La chimie verte a d'autant plus d'avenir en France qu'elle peut s'appuyer sur la première filière agricole européenne. La PME METabolic Explorer utilise la fermentation de bactéries pour produire des bases de produits chimiques "verts". Ses cinq produits en cours de commercialisation représentent ensembles un marché mondial de plus de 11 milliards d'euros, selon la start-up. Autre exemple : Novance et Oleon, filiales du groupe Sofiprotéol, qui constituent ensembles le numéro un européen de la chimie renouvelable. Les deux groupes fournissent plus de 500 000 tonnes par an de produits oléochimiques aux fabricants de peintures, détergents, produits d'hygiène, ou d'imprimerie.