Le détail qui coûte cher

comme dans la mode, les fabricants de matelas sortent des 'collections' avec des
Comme dans la mode, les fabricants de matelas sortent des "collections" avec des motifs de coutil créés par des stylistes. © Simmons

Au-delà de la technologie, le prix d'un matelas dépend surtout des matériaux utilisés et de la finition.

Certains matelas bénéficient ainsi de garnissages et de coutils thermo-régulants, de traitements spécifiques (hypoallergéniques, anti-bactériens...). La PME Benoist commercialise même des matelas qui intègrent des fibres de cacao, des émulsions de cire d'abeilles ou des senteurs de camomille microencapsulées.

Mais ce sont aussi des détails insoupçonnés qui font gonfler l'addition. Dunlopillo emploie ainsi des stylistes pour élaborer les motifs du coutil des matelas... qui seront cachés sous des housses la majorité du temps. Des dessins élaborés (des feuilles ou des personnages) coûtent ainsi cinq fois plus à produire que des motifs basiques (des vagues par exemple).