Les médicaments connaissent des ruptures de stock inquiétantes

trois quarts des principes actifs des médicaments vendus en europe sont
Trois quarts des principes actifs des médicaments vendus en Europe sont fabriqués en Chine ou en Inde, une dépendance parfois dangereuse. © Africa Studio - Fotolia.com / JDN

"Depuis 2006, nous constatons une hausse importante du nombre de ruptures d'approvisionnement en médicaments", s'alarme l'Ordre national des pharmaciens (ONP). Même constat pour l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), qui recense environ 500 signalements par an de ruptures de stock.

Les raisons sont nombreuses : difficultés d'approvisionnement en matière première, circuit de fabrication complexe et mondialisé, ou modification de la règlementation. De plus, les usines fonctionnent quasiment à leur maximum de capacité pour être plus rentables, ce qui leur laisse peu de marge pour s'adapter en cas d'augmentation soudaine de la demande. Comme le laboratoire est souvent en situation de monopole sur un médicament, ces ruptures peuvent être dramatiques pour certains patients.