City de Londres : une plateforme financière pratique

Le quartier de la City à Londres. © Christophe Ciéplinski

La capitale britannique est épinglée notamment pour son opacité sur l'identité des détenteurs de comptes et sur la non-publication d'un registre des trusts et fondations. Elle ne répond pas non plus à tous les critères de transparence exigés par la GAFI, l'organisation en charge de la lutte contre le blanchiment d'argent.

La City est également sous le régime de la "common law", qui permet de créer très facilement une entreprise, avec peu d'obligations sociales, et dont le fonctionnement est particulièrement opaque.

Tax Justice Network note la "forte dépendance" de Londres aux services financiers. Ces derniers représenteraient ainsi 20% du PIB de la ville selon une étude de l'OCDE.