L’évolution de l’emploi intérimaire témoigne des besoins en main d'œuvre

Le nombre d'intérimaires permet d'avoir une visibilité sur les besoins en main d'œuvre des entreprises françaises. Il s'agit donc d'un indice précieux de leur activité.
L'intérim a fortement chuté à la rentrée 2014 avec 573 500 intérimaires en septembre, un chiffre qui n'avait jamais été aussi bas depuis juin 2013 (572 400). Il s'est depuis stabilisé aux alentours des 600 000 contrats (601 300 en février 2015). Pour comparaison, en mars 2009, il y avait 477 100 intérimaires. Avant la crise, ils étaient néanmoins largement plus nombreux (733 100 en février 2008).
©  JDN