74% de la dette grecque couverte par l'Europe

En 2015, le Fond Européen de Stabilité Financière (FESF) et la Banque Centrale Européenne (BCE) détiennent 56,2% de 301 milliards d'euros de dette grecque, soit 169 milliards d'euros, selon les chiffres que la Deutsche Bank a communiqués au JDN. Si l'on ajoute les prêts bilatéraux européens, on arrive à une proportion de 73,8%, soit 222 milliards d'euros.
Le secteur privé n'en détient que 13,3%, soit 40 milliards d'euros. Hors Europe, la contribution est aussi importante : le Fond Monétaire international (FMI) a investi à hauteur de 24 milliards d'euros, soit environ 8% de la dette grecque.
 
©  JDN / Source : Deutsche Bank