Pour Renault, l'année du retour sur les pistes

Fin 2015, le constructeur a racheté l'écurie Lotus. © DDPI
2016 marque le grand retour de Renault en Formule 1, via le rachat, en décembre dernier, de l'écurie Lotus, que le constructeur avait vendue en 2010. Il espère, avec ce retour, un net gain en termes d'image. La saison 2016 ne sera pas forcément brillante – d'autant que les pilotes recrutés sont débutants – mais les résultats seront suivis à la loupe par les amateurs. Le PDG, Carlos Ghosn, sera sans doute, lui, plus préoccupé par le lancement de la nouvelle Mégane et l'avenir de l'Alliance Renault-Nissan, depuis que l'Etat est brusquement monté au capital de Renault en avril. La fusion entre les deux groupes est donc écartée dans l'immédiat, ce qui n'empêchera pas des synergies de plus en plus rapprochées.