Pour Volkswagen, l'année judiciaire

Volkswagen connaîtra une année 2016 chargée sur le plan judiciaire. © Volkswagen
Personne n'avait anticipé l'immense scandale des moteurs truqués qui a frappé Volkswagen en 2015. Le premier constructeur mondial ne pourra pas éviter les feux des projecteurs en 2016. Ses ennuis judiciaires ne font que commencer : outre-Atlantique, la plainte commune déposée en ce début d'année par le ministère de la Justice américain et l'Agence en charge de la protection de l'environnement (EPA) s'ajoute aux class actions (plaintes en nom collectif) et aux plaintes déposées à l'étranger. En France, des particuliers se sont joints à l'enquête ouverte par le parquet de Paris pour tromperie aggravée. A partir de février 2016, la marque débutera dans l'Hexagone le rappel des 950 000 véhicules diesels concernés par le logiciel frauduleux. Le groupe a déjà provisionné 6,5 milliards d'euros et va réduire d'un milliard d'euros ses investissements cette année.