20% des collégiens en zones d'éducation prioritaire

les zones d'éducation prioritaires n'ont pas produit l'effet escompté.
Les zones d'éducation prioritaires n'ont pas produit l'effet escompté. © Yann Burstein

18% des écoliers et 20% des collégiens sont aujourd'hui dans des établissements situés en zone d'éducation prioritaire. Malgré des moyens considérables alloués à ces établissements, (940 millions d'euros par an d'après un rapport du ministère de l'Education nationale), "les résultats des élèves y sont sensiblement inférieurs [...] et les écarts de réussite se sont plutôt dégradés ces dernières années", s'inquiète un autre rapport du ministère de janvier 2014. "Les moyens dédiés à l'éducation prioritaire ont été progressivement dilués sur de nombreux réseaux, limitant leur efficacité sur ceux qui rencontraient les plus grandes difficultés", ajoute le rapport.

Parmi les pistes d'amélioration proposées : allouer les moyens en fonction de la difficulté des élèves et non pas selon des critères géographiques.