David Cameron, alarmiste

Le Premier ministre britannique, David Cameron, critique vivement à Davos le projet franco-allemand de taxe sur les transactions financières. (26 janvier 2012)
©  Crown copyright