Une gestion exotique du parc auto du ministère de l'Intérieur

les sages s'émeuvent du laxisme dans la gestion de ce service.
Les Sages s'émeuvent du laxisme dans la gestion de ce service. © Photomontage JDN

Selon la Cour des Comptes, le nombre de véhicules de police banalisés provenant du service central automobile du ministère de l'Intérieur (SCA) a crû de 21% entre 2003 et 2008. Un "accroissement imparfaitement justifié" à ses yeux.

Les Sages s'émeuvent de plus du laxisme dans la gestion de ce service. Au 26 octobre 2009,  31 véhicules étaient mis en permanence à la disposition de personnes n'exerçant aucune fonction au ministère, dont un ancien président de la République, deux anciens Premiers ministres, huit anciens ministres de l'Intérieur, cinq membres du gouvernement et des collaborateurs de la présidence de la République et du Premier ministre. Tous ces véhicules, les Sages les trouvent qui plus est bien trop luxueux. Ils chiffrent même le coût de leur suréquipement : 450 000 euros par an.

Quant à l'utilisation du parc, la Cour dénonce : "les véhicules sont conduits sans autorisation spécifique. Les carnets de bord ne sont pas tenus."