Les dépenses de communication

la communication a subi une coupe budgétaire particulièrement sévère : 1,5
La communication a subi une coupe budgétaire particulièrement sévère : 1,5 million d'euros en 2010 contre 3,2 millions d'euros en 2009. © Isabelle - Fotolia.com

On a longtemps reproché à la Présidence de la République d'être très une grande consommatrice de sondages et études. La commande auprès du cabinet de Patrick Buisson, alors conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, avait eu particulièrement mauvaise presse en 2008.

Là aussi, l'Elysée s'est efforcé de rogner les angles avec une coupe budgétaire particulièrement sévère : 1,5 million d'euros en 2010 contre 3,2 millions d'euros en 2008. La Cour des Comptes pointe cependant le fait que l'Elysée a confié "une partie" des commandes aux bons soins du SIG, service d'information du gouvernement, sans préciser au sein duquel des deux budgets elles sont comptabilisées.