Pyrel attend le retour des moustiques

l'anti-moustiques minim, de pyrel.
L'anti-moustiques Minim, de Pyrel. © Pyrel

Les insectes sont sans conteste l'une des caractéristiques estivales les plus agaçantes. Et, chaque année, les fabricants d'insecticides attendent leur retour avec impatience.
Chez Pyrel, marque du groupe Sara Lee, 80% des ventes se font entre la mi-avril et la mi-septembre. Mais cette saison de forte activité n'est pas homogène. "Entre avril et juin, nous vendons essentiellement des produits contre les mouches, précise Sophie Pinsard, chef de produit Pyrel. Alors qu'en juillet-août, ce sont plutôt les anti-moustiques qui sont recherchés."

Les fabricants doivent prévoir des mois à l'avance le niveau d'une production, dont l'écoulement dépend pourtant de la météo. Avril 2007 était chaud, les ventes étaient en hausse de 72% par rapport à 2006. Juillet était morose, elles s'effondraient de 39%.