Les dictionnaires

le dictionnaire larousse et sa copie, le maxidico.
Le dictionnaire Larousse et sa copie, le Maxidico. © Musée de la contrefaçon

Un cas un peu particulier que celui du Maxidico, édité en 1996 par la société Maxi-Livres-Profrance. Vendu deux fois moins cher que Le Petit Larousse, le Maxidico en reprenait quasiment l'intégralité, fautes comprises. L'éditeur estimait que la première édition du Larousse remontant à 1905, son contenu appartenait au domaine public et pouvait être copié, y compris les versions postérieures et modifiées. Le tribunal de commerce de Paris lui a donné tord et a interdit la vente du Maxidico en 1998.