La bambou s'implante aussi dans les jardins

bambou en pot
Bambou en pot ©  G D Bô Balcons

"Il y a 20 ans, on ne vendait presque pas de bambou", relate François Pauly, responsable du pôle végétal chez Jardiland. Aujourd'hui, l'entreprise en écoule entre 12.000 et 14.000 par an, et les ventes sont en augmentation de 15% par an.

Le bambou existe en de multiples variétés et formats, et s'utilise aussi bien en plante d'intérieur qu'en terrasse, en haies ou en décoration. Sur le site gdbobalcons-shop.com, on peut ainsi trouver des bambous de toutes sortes entre 60 et 120 euros.

De plus, le bambou est résistant au froid et à la sécheresse, n'attire pas les parasites, et ne nécessite pas beaucoup d'entretien. La production vient essentiellement d'Asie, mais on en cultive maintenant aussi en Espagne et au Portugal.

Flairant le bon filon, Jardiland a lancé une gamme de mobilier extérieur et intérieur dans ce matériau. "Je pense que le bambou est une tendance qui traverse le temps", assure François Pauly. Un détail qui ne trompe pas : il plaît surtout aux jeunes. De quoi lui assurer un bel avenir.