Le bambou : mode, décoration et autres

bols en bambou
Bols en bambou © Ekobo

Avec son image écolo, le bambou a rapidement inspiré les créateurs des arts de la table. "Etant une ressource naturelle rapidement renouvelable, le bambou apporte une vraie réponse à la déforestation de la planète", affirme Bruno Louis, le directeur d'Ekobo.

Cette société, qu'il a créée en 2004 au retour d'un voyage en Asie, s'est positionnée sur les articles exclusivement en bambou et fabriqués de façon artisanale. Un pari osé, mais réussi : de 40.000 euros de chiffre d'affaire la première année, la société a généré 900.000 euros de chiffre d'affaires en 2007, et exporte dans plus de 20 pays.

"Nous avons aujourd'hui 300 références dans l'art de la table, le bain et les produits de décoration", ajoute Bruno Louis. Ses saladiers sont laqués et déclinés en 12 couleurs différentes. Mais les prix restent assez élevés : l'assiette "Solo" est vendue 19 euros.

Aux Etat-Unis aussi, le bambou fait son chemin. A New York, Rachel Speth et Jeff Delkin ont fondé "bambu", qui vend des ustensiles de table pour les chaînes de grands magasins et sur plusieurs sites de design.