Les donateurs dopent les recettes de Lutte ouvrière

lutte ouvrière peut compter sur de nombreux donateurs.
Lutte ouvrière peut compter sur de nombreux donateurs. © Olivier Robin

Le parti d'extrême gauche Lutte ouvrière, incarnée par l'inusable Arlette Laguiller, pourrait presque se passer de l'aide de l'Etat. Les 494 996 euros qu'il lui a alloués en 2006 ne représentaient que 12,6% de ses recettes. Ses ressources, Lutte Ouvrière va bien sûr les trouver auprès de ses adhérents (990 331 euros), mais ce sont les donateurs qui constituent le premier poste de recette. En 2006, le parti trotskyste a profité de la générosité de ses fidèles à hauteur de 1,39 million d'euros, soit 35% de ses ressources totales. Cette année là, LO avait dépensé 1,14 million d'euros en communication. Mais les mauvais résultats électoraux de 2007 vont plomber le budget. En 2008, LO devra se contenter de 365 000 euros.