1929 : L'effondrement de Wall Street

le krach de 1929 restera dans l'histoire écononomique comme l'un des plus
Le krach de 1929 restera dans l'histoire écononomique comme l'un des plus dévastateurs. © Bruno Cavailles / JDN

"Avec l'aide de Dieu, nous verrons bientôt le jour où la pauvreté sera bannie de la nation." En 1928, le Président Hoover témoigne de l'optimisme général qui règne aux Etats-Unis.

Car c'est bien une confiance sans bornes dans le progrès continu de leur économie -et des cours de bourse- qui forme cette bulle boursière. A partir de 1927, la hausse du Dow Jones est entretenue par la spéculation. Des "investment trusts", sociétés cotées dont l'activité consiste à détenir des titres, se créent tous les jours. Entre janvier 1927 et octobre 1929, leurs actifs sont multipliés par 11. Evidemment, les ménages se prêtent au jeu, sûrs de leurs gains.

Mais en octobre 1929, sur un marché déjà fébrile, les prises de bénéfices se transforment en retournement violent. Un krach entretenu par le suicide de célèbres spéculateurs. Entre septembre et décembre, Wall Street perd un tiers de sa valeur. De ce krach naîtra une crise économique mondiale mais aussi la SEC, le gendarme de la bourse new-yorkaise.