Au golf de Saint-Nom-la-Bretèche, moins de sportifs, toujours des patrons

le golf de saint-nom-la-bretèche reste associé au trophée lancôme.
Le golf de Saint-Nom-la-Bretèche reste associé au trophée Lancôme. © Google Earth TM mapping service / Aerodata International Surveys

Rendu célèbre par le trophée Lancôme qu'il a accueilli pendant près de 25 ans, le golf de Saint-Nom-la-Bretèche, dans les Yvelines est un des lieux les plus courus des grands dirigeants français. En sont membres Philippe Germond, l'ancien patron d'Helwett-Packard et d'Atos Origin qui prendra la direction du PMU en mai prochain, Claude Palatin, le patron mondial d'Escada Beauté, mais aussi Jean-Marc Dalliance, le directeur général de Zodiac Marine. Didier Vuchot, le patron européen de Korn Ferry y tâte également le club avec assiduité. Mais depuis que ce parcours loué pour ses qualités sportives et esthétiques ne reçoit plus de compétition internationale, on voit moins souvent les caddies d'Antoine Bernheim, le patron de Generali.