L'épargne taxée pour le RSA, qui remplace le RMI

2009 est aussi l'année de la fusion de l'anpe et des assedic
2009 est aussi l'année de la fusion de l'ANPE et des Assedic © Thomas Gogny / ANPE

A la mi-2009, le revenu de solidarité active (RSA) remplacera le revenu minimum d'insertion (RMI). Mais dès le 1er janvier, une taxe nouvelle pour le financer est mise en place. Une taxe de 1,1% sur les revenus du capital (revenus fonciers, dividendes, plus-values boursières, assurance vie...). Ainsi, les prélèvements sociaux sur les revenus de l'épargne passeront à 12,1 %. A noter qu'avant sa disparition, le RMI est augmenté de 1,5 %. Touché par plus d'un million de foyers français, il s'élèvera à 818,34 euros par mois pour une personne seule avec deux enfants ou pour un couple avec un enfant. Autre événement, la fusion de l'ANPE et des Assedic pour former au 1er janvier le Pôle Emploi. Le guichet unique devrait être une réalité à la rentrée 2009