La chute de la bourse leur a coûté plus de 5 milliards d'euros

La dégringolade du titre ArcelorMittal, troisième capitalisation boursière du Cac 40 avant la crise,  ne pouvait pas épargner son patron et premier actionnaire, Lakshmi Mittal. Le nouveau roi de l'acier détient en effet plus de 43% du capital via trois sociétés qu'il contrôle soit avec sa femme, soit avec ses enfants. Depuis le début de l'année, la valeur du portefeuille d'actions de Lakshmi Mittal a chuté de 67%

De son côté, la famille Bettencourt, premier actionnaire de L'Oréal, paye très cher ce statut. La chute des cours a fait perdre 6,71 milliards d'euros à Liliane, la mère, et 2,76 milliards d'euros à Françoise, la fille. Pour elles, c'est une perte de capital de l'ordre 37%.