Encourager la capitalisation

la capitalisation repose sur l'épargne individuelle.
La capitalisation repose sur l'épargne individuelle. © Ljupco Smokovski - Fotolia.com

 Le principe : Contrairement au système par répartition, dans lequel les actifs d'aujourd'hui financent les retraités d'aujourd'hui, la capitalisation implique que les travailleurs épargnent pour leur propre retraite. Les montants collectés sont alors placés dans différentes produits financiers afin de maximiser la rente à verser au moment de la retraite. Les Perp et autres Perco participent à ce modèle.

 Les limites : Les voix se font beaucoup plus rares aujourd'hui pour réclamer la mise en place d'un système de capitalisation. La crise financière a mis en lumière la fragilité d'un système basé sur la rémunération de placements financiers qui peuvent se révéler risqués. Par ailleurs, son manque de solidarité est de longue date pointé du doigt.

 Qui le fait : Associée au modèle anglo-saxon, la capitalisation dépasse les frontières américaines et britanniques. Les Pays-Bas, l'Allemagne ou encore la Suède l'on intégrée.