Franchir le seuil de la différence

De nombreux détracteurs d'Hiroshi Ishiguro s'interrogent quant au fait que ses robots parviennent un jour à surmonter "la vallée dérangeante", désignant l'état d'un robot proche de celui de l'être humain mais présentant encore des imperfections. Cette "vallée dérangeante" fait davantage ressembler le robot à un cadavre animé qu'à une personne réelle. Ci-dessus, Hiroshi Ishiguro à côté de son double androïde.
©  Luisa Whitton