Supélec électrise les futurs millionnaires

les locaux de supélec.
Les locaux de Supélec. © Deve

Cette célèbre école d'ingénieur a formé quelques illustres multimillionnaires qui ont en commun d'avoir investi des secteurs vierges de concurrence et susceptibles de faire leur fortune. C'est le cas de Jean-Pierre Dréeau, qui possède 72% du groupe SNEF, une entreprise de génie électrique qu'il a racheté il y a 20 ans et qui a pris une dimension internationale sous sa houlette. C'est le cas aussi de Claude Guedj, le fondateur de Crit Interim, ou encore de Pierre Saubot, qui a transformé la petite affaire familiale, en numéro 3 mondial des nacelles élévatrices (Haulotte Group) et d'Arnaud Gobet, le patron d'Innothera, une entreprise qui vend des solutions pour les pathologies longues. Parmi les anciens, citons enfin Simon Azoulay, le cofondateur d'Alten et Arnaud Gobet, le patron et actionnaire d'Innothera.