Défenseur des enfants : 5.748 euros par mois

Il défend les droits de l'enfant tels qu'ils sont été définis par la loi ou par les conventions internationales. A ce titre, il reçoit et traite les réclamations individuelles pour lesquelles les droits de l'enfant n'auraient pas été respectés et qui n'ont pu être résolus de manière satisfaisante. Il propose des modifications de textes législatifs, règlementaires ou de pratiques afin d'apporter des solutions pour l'application des droits de l'enfant. Il rend des avis sur tous les projets de lois qui concernent les mineurs et met en place des actions de formation et d'information pour promouvoir les droits de l'enfant, auprès des jeunes comme des adultes.