Fabricant de bréchets

tout le monde devrait pouvoir faire un voeu avec un os.
Tout le monde devrait pouvoir faire un voeu avec un os. © Kathy Libby - Fotolia

Tout le monde connait le bréchet, ce petit os de la cage thoracique des poulets. Depuis des siècles, quand deux personnes le tirent, celle qui obtient la partie la plus longue voit son vœu se réaliser. Très populaire en France, ce petit jeu l'est surtout aux Etats-Unis. Et c'est un jour de Thanksgiving qu'un père de famille de Seattle qui se lamentait sur son impossibilité à faire un vœu (ce sont les plus jeunes qui tirent traditionnellement l'os) a eu l'idée de fabriquer industriellement des bréchets pour que tout le monde puisse faire des vœux. Bien lui en a pris, il est à la tête d'une entreprise (Lucky Break Wishbone) qui fabrique plus de 30 000 bréchets par mois et réalise 674 000 euros de chiffres d'affaires par an.