Un domaine pour sauver la planète

douglas tompkins.
Douglas Tompkins. © Samuel M Beebe/Ecotrust/CreativeCommonsAttribution3.0. /Michael Nivelet/Fotolia/Photomontage: L'Internaute Magazine

Ancien patron dans le textile (les marques Esprit et The North Face notamment), Douglas Tompkins est aujourd'hui à la retraite. Mais cet Américain a décidé, depuis 1989, de consacrer sa fortune à l'écologie et notamment à de vastes opérations de conservation du patrimoine naturel mondial. Classé chez les sceptiques de la modernité et des technologies, il fonde en 1990 la Foundation for Deep Ecology. Avec son épouse Kristine, il n'a depuis de cesse d'acquérir des terres par centaines d'hectares pour les soustraire à l'exploitation agricole et économique. Leurs dépenses sont estimées à 50 millions de dollars aujourd'hui (36 millions d'euros). Et leur domaine sud-américain, consacré à la préservation de la flore et de la faune sauvage de Patagonie, compte pas moins de 8 100 km², un record. Avec ses deux parcs nationaux, il constitue la plus grande réserve protégée au monde.