Un tableau pour décorer son salon

illustration.
Illustration. © juldada/Michael Nivelet/Fotolia/Photomontage: L'Internaute Magazine

Après les villas et les yachts, l'une des grandes passions des milliardaires est l'art sous toutes ses formes. Souvent mécènes, ces dernier peuvent aussi acheter pour leur seul plaisir. L'oeuvre la plus chère à ce jour, le "N°5" du maitre de "l'expressionisme abstrait" Jackson Pollock, a par exemple été vendue en novembre 2006 pour 140 millions de dollars (105 millions d'euros) à David Martinez, le dirigeant d'une banque de financement. Démentie par l'intéressé cette acquisition a en tout cas soustrait l'oeuvre aux visiteurs du MoMA, le musée d'art moderne de New York. Les précédents sommets (en vente privée) avaient été atteints par un tableau de Kooning, Woman III, acquis par un milliardaire pour 137,5 millions de dollars et une oeuvre de Gustav Klimt, Adele Bloch-Bauer I, vendue à un magnat des cosmétiques pour 135 millions de dollars.