Des ressources énergétiques multiples

le carbone fossile ne dominera plus nos besoins.
Le carbone fossile ne dominera plus nos besoins. © TebNad / Fotolia.com

En 2050 l'approvisionnement énergétique de la France sera bien différent d'aujourd'hui. Certaines sources seront moins prépondérantes, à l'instar de l'énergie hydroélectrique. Les baisses de précipitations attendues laissent envisager une chute de l'ordre de 15% du potentiel productible. Mais à la faveur du Grenelle, dès 2020 les énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse) se seront imposées comme une source incontournable. Si bien qu'à l'échelle européenne existera un super réseau de 5 000 kilomètres de lignes à très haute tension qui sera capable de transporter l'électricité de façon intelligente pour équilibrer la production de ces énergies intermittentes, le vent dans le Nord et le soleil dans le Sud.

A l'horizon 2040, apparaitront également en France des centrales nucléaires de 4e génération à neutrons rapides, plus performantes et moins polluantes. Enfin, l'expérimentation de la fusion nucléaire (projet Iter) permettra de premières applications.