Le mythe de la fuite des cerveaux français

Les ingénieurs et médecins quitteraient la France en masse ? Faux, rétorque Jean-Marc Vittori  avec ce graphique. "La France est désertée par moins du vingtième de sa main-d'œuvre très qualifiée. C'est le seul pays d'Europe avec la Suède à être sous cette barre de 5% !". Par comparaison, l'Italie, le Royaume-Uni ou la Pologne ont perdu plus de 10% de leurs élites, et l'Irlande ou le Yémen ont même vu plus du tiers de leur population diplômée mettre les voiles.
©  Groupe Eyrolles