Les commerces de cycles et scooters : -8,4 % de chiffre d'affaires en 2011

la croissance du marché du cycle ne permet pas de compenser la baisse d'activité
La croissance du marché du cycle ne permet pas de compenser la baisse d'activité du secteur des deux-roues. © lunamarina - Fotolia

Avec un chiffre d'affaires en baisse de 8,4% en 2011, les commerces de cycles et scooters tirent le secteur culture et loisirs vers le bas. Pourtant, le marché du cycle est en hausse, selon le Conseil national des professions du cycle : en 2011, les ventes de cycles, d'équipements et d'accessoires augmentent de 5% et s'élèvent à 1,350 milliard d'euros. Mais les petits commerçants ne tirent aucun profit de cette progression.

En cause : "la triple et féroce concurrence des grandes enseignes dédiées, de l'offre de la grande distribution (vélos) et du marché de l'occasion entre particuliers (notamment via Internet)", note l'Observatoire de la petite entreprise. Le marché des deux-roues est, quant à lui, en baisse de 6,8% en 2011, selon l'Association des scooteristes de France.