5,62 millions € pour transmettre les infractions

les transmissions des infractions se font par liaison adsl.
Les transmissions des infractions se font par liaison ADSL. © Photomontage JDN / nfrPictures - Fotolia

Les 45 000 messages d'infraction relevés chaque jour par l'ensemble des radars sont transmis automatiquement par liaison ADSL au centre national de traitement (CNT) de Rennes. Ces messages comprennent le cliché, ainsi que plusieurs informations relatives aux conditions de sa réalisation: quel radar, quelle unité de police ou de gendarmerie, quelle date, quelle commune de constatation de l'infraction et quelle vitesse enregistrée.

Les clichés sont alors analysés par deux logiciels de reconnaissance de forme (Carmen et Lisa) qui parviennent à donner une immatriculation identique dans plus de la moitié des cas. En 2010, l'acheminement de ces informations coûtera 5,62 millions d'euros.