La date de péremption avancée

il est parfaitement possible de déguster un produit laitier plus d'une semaine
Il est parfaitement possible de déguster un produit laitier plus d'une semaine après la date limite, et ce sans danger. © FOOD-micro - Fotolia.com

La DLC (date limite de consommation) indiquée sur les produits alimentaires  est-elle à respecter au pied de la lettre ? Pas si l'on en croit les associations de consommateurs. Charles Pernin, chargé de mission alimentation et santé à l'association CLCV, affirme ainsi que l'on nous vend des produits à dates raccourcies juste "pour assurer un certain niveau de rotation dans les rayons". La preuve : jusqu'en 2013, certains produits frais à destination des départements d'outre-mer bénéficiaient d'une DLC allongée de 20 jours pour les yaourts ou même 80 jours pour du gruyère râpé.

En réalité, il est parfaitement possible de déguster un yaourt plus d'une semaine après la date limite, et ce sans danger (à condition de bien les conserver). En moyenne, les Français jettent chaque année 20 kilos de déchets alimentaires, dont 7 kilos de produits non consommés encore emballés, selon une étude  de l'Ademe.