Riber s'est rendu indispensable sur le marché des semi-conducteurs

en 2010, cette pme a réalisé un bénéfice de 1,8 million d'euros.
En 2010, cette PME a réalisé un bénéfice de 1,8 million d'euros. © photlook - Fotolia.com

Sur son site Internet, Riber se targue d'avoir comme client pas moins de 7 prix Nobel. Une jolie carte de visite, qui fait les affaires de cette entreprise de la région parisienne à l'international. En 2010, sur un chiffre d'affaires de 20,6 millions d'euros, 88% ont été réalisés à l'export. Il faut dire que son produit s'y prête. En effet, Riber, installé à Bezons, en région parisienne, conçoit et fabrique des systèmes d'épitaxie par jets moléculaires (EJM) destinées à l'industrie des semi-conducteurs. Un équipement indispensable ou presque pour fabriquer des matériaux semi-conducteurs que l'on retrouvera dans les écrans plats flexibles OLED, et les nouvelles générations de cellules solaires. Mais un équipement très pointu technologiquement.

Après 35 ans d'existence, Riber et ses 86 collaborateurs revendiquent 60% de part de marché dans le monde avec près de 800 machines en activité.