L'industrie sera relocalisée

l'usine volvic en auvergne.
L'usine Volvic en Auvergne. © Cécile Debise / Journal du Net

"Produire français" : aujourd'hui, c'est encore un slogan électoral. Mais la relocalisation de l'industrie sera pourtant inévitable dans les prochaines décennies. D'une part car les salaires dans les pays à bas coût augmentent : ils ont gagné 22% en moyenne en Chine en 2011, jure le ministère des ressources humaines et de la sécurité sociale. Le transport aussi pèsera plus lourd dans les prix des marchandises. Selon un rapport du département américain du transport, le prix du fret maritime pourrait tripler si le prix du baril de pétrole atteignait les 200 dollars.

Autant de facteurs qui inciteront les industriels à rapprocher leur production du lieu de vente. Mais pas de miracle à attendre sur l'emploi : les usines de demain seront probablement entièrement automatisées et les effectifs humains réduits au minimum.