Austérité : les sacrifices qui attendent les Français

le pouvoir d'achat des français pourrait souffrir.
Le pouvoir d'achat des Français pourrait souffrir. © Stockbyte / Thinkstock

François Baroin a mis les pieds dans le plat même s'il a rétropédalé par la suite. Pour le ministre du Budget, conserver la note AAA, attribuée par les agences aux finances les plus sûres, est un "objectif tendu". Et pour cause : il manque en 2010 la bagatelle de 152 milliards d'euros à l'Etat pour assumer toutes ses dépenses. Un trou que seul l'endettement peut combler, d'où l'importance cruciale de conserver le fameux triple A qui permet d'emprunter plus facilement et à des taux moins élevés.

La France, qui devrait connaître un déficit public supérieur à 8% fin 2010, a donc promis de l'abaisser à 6,0% en 2011, 4,6% en 2012 et 3,0% en 2013. Un rythme jamais vu que seules des mesures draconiennes pourraient permettre. Des réformes d'austérité drastiques que de nombreux pays européens aux finances publiques exsangues se sont contraints à adopter. Voici ce à quoi les Français peuvent s'attendre dans les mois et années qui viennent.